Renforcer la résilience dans le milieu de travail

Le besoin d’un vaste bassin de travailleurs hautement qualifiés n’a jamais été aussi important.

D’après les conclusions de la récente Étude nationale d’information sur le marché du travail de BioTalent Canada, le pays connaîtra une pénurie de 65 000 travailleurs au cours des huit prochaines années. Pour contrer cette pénurie de talents et renforcer sa résilience aux perturbations futures, le secteur de la bioéconomie se doit d’adopter les principes d’inclusion, de diversité, d’équité et d’accessibilité (IDÉA), d’accroître la mobilisation des employés et d’accéder à des bassins de talents inexploités, notamment en embauchant et en mobilisant des professionnels formés à l’étranger.

Qu’est-ce que la résilience organisationnelle?

La résilience organisationnelle se définit comme la capacité d’une organisation à anticiper les perturbations internes et externes et leurs répercussions, à les absorber, à y réagir et à s’y adapter. En bref, c’est la capacité d’une organisation à surmonter l’adversité pour assurer sa pérennité.

Cette définition a été validée au cours d’entretiens avec des employeurs de la bioéconomie. Ces derniers ont suggéré trois caractéristiques principales d’une organisation résiliente :

  • Elle est agile, flexible et adaptable en ce qui concerne ses opérations et ses processus internes.
  • Ses employés sont engagés envers le leadership, à la fois formellement et informellement.
  • Elle favorise une culture d’autonomisation issue d’employés mobilisés qui sentent qu’on les écoute et qu’on tient compte de leurs besoins en périodes de changement.

Outils pour renforcer la résilience dans le milieu de travail

Les documents suivants portent sur le renforcement des principes d’IDÉA dans le milieu de travail, l’embauche et la mobilisation de professionnels formés à l’étranger afin d’élargir le bassin de talents disponibles et la promotion des droits de la personne afin de favoriser l’équité et l’absence de discrimination pour la main-d’œuvre. D’autres documents sur la résilience seront publiés au début de l’année prochaine.

Études de cas

 

Le projet Aider les bioentreprises à renforcer leur résilience pour résister aux perturbations et assurer leur pérennité est financé par le Centre des Compétences futures du gouvernement du Canada