Compétences professionnelles pour le secteur de la bioéconomie canadienne (2018-2021)

Objectif principal

Mettre à jour les profils de connaissances et les connaissances en un coup d’œil de BioTalent Canada en fonction des normes professionnelles nationales.

Buts du projet

Ces normes modernisées favoriseront une mobilité efficace de la main-d’œuvre dans le secteur. Elles permettront aussi aux employeurs de recruter et de former efficacement les candidats talentueux, aux chercheurs d’emploi de déterminer s’ils ont les compétences nécessaires pour le domaine et aux éducateurs d’élaborer des programmes pertinents.

Période

De septembre 2018 à septembre 2021

Résumé du projet

L’objectif de BioTalent Canada est d’offrir de l’information exacte et à jour en ressources humaines pour aider le secteur de la bioéconomie à attirer et à retenir une main-d’œuvre qualifiée tout en demeurant novateur. Les 24 profils de connaissances et 22 connaissances en un coup d’œil actuels de BioTalent Canada ont été élaborés au fil des ans en collaboration avec l’industrie et ont fait l’objet d’une forte demande. Ils résument les compétences générales associées à chaque profil d’emploi et énumèrent les tâches courantes qui s’y rattachent. Chaque profil de connaissances en bioéconomie comprend une description de la profession, une analyse de la situation ainsi que les compétences essentielles, les exigences linguistiques et les compétences spécifiques requises pour remplir avec succès certaines fonctions dans le secteur.

Les profils de connaissances et les connaissances en un coup d’œil forment la base du Programme de reconnaissance des biocompétences, un programme de validation des compétences auquel 270 personnes ont participé depuis 2016. Ils servent aussi de fondement au rapport annuel sur la rémunération de BioTalent Canada, un outil qui examine les salaires associés aux différents postes à l’échelle du pays. Toutefois, dans les dernières années, le secteur de la bioéconomie a pris de l’expansion et a vu apparaître des professions qui n’existaient pas auparavant. Les renseignements sur les compétences doivent être mis à jour et intégrés aux normes professionnelles nationales pour :

  • améliorer la mobilité stratégique de la main-d’œuvre et l’efficacité du marché du travail;
  • permettre aux étudiants, aux nouveaux diplômés et à d’autres groupes sous-représentés de prendre des décisions d’emploi éclairées;
  • harmoniser les initiatives postsecondaires avec les besoins de l’industrie;
  • renforcer les processus de recrutement des employeurs.

Besoins de l’industrie et mission

Les normes professionnelles nationales s’avèrent essentielles pour cerner les compétences et les connaissances que les professionnels de la bioéconomie devraient posséder pour atteindre leurs objectifs commerciaux dans le secteur. Elles contribuent à la planification des ressources humaines sur tous les plans du marché du travail.

Les normes professionnelles nationales permettent aux employeurs :

  • de recruter et de retenir des travailleurs qualifiés;
  • d’élaborer des descriptions de poste, d’évaluer le rendement et de préparer des questions d’entrevue;
  • de créer des plans de recrutement;
  • de cerner les possibilités de perfectionnement professionnel;
  • de créer des plans de relève.

Les chercheurs d’emploi comptent sur les normes professionnelles nationales pour :

  • planifier efficacement leur perfectionnement afin de séduire les employeurs et d’optimiser leur performance;
  • personnaliser leur curriculum vitæ en fonction des postes convoités;
  • se préparer aux entrevues;
  • définir des besoins de perfectionnement professionnel additionnels;
  • choisir des formations adaptées aux besoins actuels de l’industrie.

Cette initiative va de pair avec les recommandations pour le secteur de la santé et des sciences biologiques du rapport des Tables de stratégies économiques du Canada, intitulé L’impératif de l’innovation et de la compétitivité, en particulier avec la création d’un carrefour des compétences visant à :

  • apporter les changements nécessaires dans les programmes de compétences et de talents;
  • élaborer une feuille de route pour les emplois de l’avenir et pour les aptitudes et les compétences dont ils auront besoin;
  • servir de point de convergence pour la collecte et la diffusion des renseignements sur le marché du travail.

Les nouvelles normes professionnelles nationales, ainsi que d’autres recherches sur le marché du travail, seront accessibles sur le site Web de BioTalent Canada et intégrées au Programme de reconnaissance des biocompétences, tout comme plusieurs autres produits et services de BioTalent Canada.

Pour en savoir davantage sur ce projet, communiquez avec Pamela Gray, directrice du développement de projets, à l’adresse pgray@biotalent.ca.

Projet financé en partie par le Programme d’appui aux initiatives sectorielles du gouvernement du Canada.