BioTalent Canada annonce les noms des finalistes pour le prix « Catalyseur » pour les jeunes diplômés en biotechnologie de 2016

Ottawa, le 7 avril 2016 – BioTalent Canada a annoncé aujourd’hui les noms des finalistes pour son premier prix « Catalyseur » décerné annuellement pour reconnaître le jeune employé qui aura apporté la plus grande contribution à son employeur de la biotechnologie canadienne.

Tout au long de 2015, BioTalent Canada a placé 165 jeunes diplômés au sein de 67 entreprises de la biotechnologie réparties partout au Canada, grâce au financement des programmes fédéral et provinciaux de subvention salariale Objectif carrière. Les commentaires formulés par les employeurs au sujet de la contribution de ces jeunes travailleurs se sont avérés extrêmement positifs, ce qui pousse BioTalent Canada à créer le prix « Catalyseur » afin de récompenser ces jeunes talentueux.

BioTalent Canada est ravie d’annoncer les noms des trois finalistes : Travis Cranmer du Vineland Research and Innovation Centre, situé à Vineland Station, en Ontario, Hannah Sadeghi d’ERA Environmental Management Solutions de Montréal, au Québec, et Mathieu Poulin de Delivra, une entreprise de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Le gagnant du prix « Catalyseur » recevra une récompense en argent de 1 000 $ et son nom sera dévoilé le 26 avril 2016.

Travis Cranmer, Technicien, lutte biologique en phytopathologie

Travis, un diplômé de l’Université de Guelph, travaille au Vineland Research and Innovation Centre – une entreprise de biotechnologie située à Vineland Station, en Ontario – qui propose des produits et des solutions pour la production répondant aux besoins de la filière horticole canadienne en ce qui a trait à la promotion de la recherche et de la commercialisation. À titre de Technicien, lutte biologique en phytopathologie, Travis est responsable de l’évaluation des produits de lutte biologique destinés à l’élimination des maladies transmises par le sol dans les cultures en serre. Peu de temps après s’être joint à l’équipe de Vineland, Travis a démontré ses aptitudes en matière de pensée critique, d’apprentissage et de résolution de problèmes pour réussir à rattraper le retard pris par un important projet et ainsi respecter des objectifs de recherche devenus difficiles à atteindre. En plus de contribuer de manière déterminante à cette réussite, il a conçu, et fabriqué, des outils novateurs qui ont été intégrés aux expériences de Vineland après s’être révélés plus efficaces. Travis a été reconnu par l’équipe comme étant un important facteur qui permet à Vineland d’atteindre ses objectifs.

Hannah Sadeghi, Gestionnaire de projets liés à la salubrité et à la sécurité de l’environnement – Spécialiste de l’environnement

Hannah, une diplômée de l’Université Concordia, collabore avec ERA Environmental Management Solutions – une entreprise de biotechnologie de Montréal, au Québec – qui propose un outil de gestion environnementale permettant d’assurer un suivi du déplacement du matériel à l’intérieur d’une installation d’une entreprise et de générer des rapports connexes; il devient alors possible de créer des rapports qui présentent de l’information sur la performance environnementale pour l’ensemble de l’entreprise. À titre de Spécialiste de l’environnement, Hannah a pour tâches l’installation du logiciel de gestion environnemental d’ERA dans l’environnement d’un client, sa mise à l’essai et sa validation, ainsi que le maintien à jour des intervenants en matière de production de rapports réglementaires sur l’environnement. Son aptitude à affiner rapidement ses connaissances relatives aux réglementations des multiples secteurs d’activités a permis à ERA de pénétrer un nouveau marché, ce qui a ouvert de toutes nouvelles possibilités pour l’entreprise. La capacité d’Hannah à cerner les enjeux complexes liés à la production de rapports sur l’environnement, à les analyser et à en atténuer les répercussions – grâce au logiciel d’ERA – a permis de réduire les conséquences financières associées à la réglementation et à la production de rapports en lien avec l’environnement. Hannah a clairement démontré qu’elle peut contribuer à la rentabilité d’ERA.

Mathieu Poulin, Technicien en Recherche et Développement

Mathieu, un diplômé du Collège Shawinigan, travaille avec Delivra – une entreprise de biotechnologie de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard –qui produit un système d’administration transdermique permettant de faire pénétrer dans le corps des composés bioactifs, et ce, de manière non invasive. À titre de Technicien en Recherche et Développement, Mathieu a participé activement à un programme de recherche multidisciplinaire permettant à l’entreprise d’obtenir du financement dans le cadre du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada. En collaboration avec un scientifique titulaire d’une bourse, Mathieu a mis à profit son approche novatrice pour mettre au point deux bioessais complémentaires afin d’évaluer rapidement et clairement l’efficacité médicamenteuse de nouveaux produits bioactifs. Grâce è la réussite de ces bioessais, de nouvelles procédures opérationnelles seront intégrées à d’autres programmes de recherche de Delivra. Mathieu a aussi été reconnu pour avoir contribué à la réduction des coûts liés aux consommables en trouvant des solutions de rechange peu coûteuses et efficaces pour remplacer divers équipements et produits utilisés en laboratoire. On a également mentionné sa capacité à communiquer efficacement et à collaborer avec une équipe caractérisée par sa diversité et sa répartition à l’échelle mondiale.

Rob Henderson, président-directeur général de BioTalent Canada, est heureux de mettre en évidence ces jeunes figures de proue de la biotechnologie. « Les jeunes et leurs talents représentent l’avenir de la bioéconomie canadienne. Nous sommes ravis de reconnaître ces jeunes aux idées novatrices et leurs précieuses contributions dont peuvent profiter leurs employeurs. »

BioTalent Canada a par le passé réussi à mettre en œuvre un grand nombre de programmes de subvention salariale, destinés à aider les nouveaux talents à obtenir un emploi dans la filière de la biotechnologie et à permettre aux entreprises d’amortir les coûts de recrutement. Depuis 2005, BioTalent Canada a aidé plus de 400 nouveaux diplômés des biotechnologies à se trouver un emploi dans le secteur de la bioéconomie.

Les subventions salariales sont de formidables outils qui permettent de lancer des carrières dans les biotechnologies. Selon le rapport sur le marché du travail de BioTalent Canada sur les jeunes diplômés, Élargir les perspectives, 90 % des participants au programme de subvention salariale Objectif carrière occupent toujours un emploi à temps plein après avoir terminé le programme.

Le nom du gagnant du prix « Catalyseur » de 2016 sera dévoilé le 26 avril 2016.

-30-

À propos de Biotalent Canada

BioTalent Canada est le partenaire de la bioéconomie canadienne en matière de ressources humaines. Cet organisme national sans but lucratif spécialisé dans les ressources humaines a pour mission d’établir des partenariats et de contribuer au développement des compétences nécessaires à la bioéconomie canadienne pour permettre à l’industrie de trouver la main-d’oeuvre qualifiée dont elle a besoin. Grâce à ses projets, à ses recherches et à ses produits, BioTalent Canada met en relation les employeurs et les demandeurs d’emploi, élabore des rapports en matière de ressources humaines et propose des outils de développement des compétences en vue de dynamiser le secteur de la biotechnologie canadienne. Pour obtenir de plus amples renseignements sur cet organisme, consultez le site biotalent.ca.

Demandes de renseignement de la part des médias :

Fiorella Jansen-Nicorescu
Directrice, marketing et communications
BioTalent Canada
613 235-1402 poste 229
fnicorescu@biotalent.ca