Le programme IEC-BC aide les nouveaux arrivants qualifiés à faire la transition vers un lieu de travail dans le secteur de la biotechnologie au Canada

Les immigrants au Canada peuvent maintenant démarrer la préparation de leurs carrières dans leur nouvelle patrie, avant même de débarquer ici.

Les compétences les plus courantes que les professionnels formés à l’étranger (PFÉ) possèdent coïncident avec les compétences les plus demandées par la bioéconomie du Canada, selon Ouvrir la voie, un rapport récent sur le marché du travail établi par BioTalent Canada.

Cependant, malgré que plus de la moitié des PFÉ interrogés dans le rapport (56,8 %) aient travaillé dans le secteur de la biotechnologie avant d’immigrer au Canada, alors que deux-tiers (67,6 %) sont titulaires d’au moins une maîtrise, 69,2 % n’ont pas obtenu d’emploi en bioéconomie au Canada.

Il est nécessaire de mieux orienter les immigrants qualifiés vers des emplois en bioéconomie au Canada, surtout lorsque plus de la moitié (52,9 %) des employeurs en biotechologie partout au pays font face à des pénuries de compétences, selon le rapport sur le marché du travail de BioTalent Canada, Séquençage des Données.

Le fait que beaucoup de nouveaux arrivants compétents continuent de voir leurs compétences et leur expérience ignorées par les gestionnaires d’embauche en bioéconomie au Canada est un problème que l’Immigrant Employment Council of BC (IEC-BC) cherche à résoudre.

Grâce à l’expansion de FAST (FASTBC.ORG), un programme en ligne gratuit élaboré par l’IEC-BC, les PFÉ qui travaillent en biotechnologie et en sciences de la vie ont maintenant accès à une formation de préparation à l’emploi et à des contacts avec des employeurs.

L’écart concernant les immigrants qualifiés

Alors que les immigrants qualifiés jouent un rôle essentiel pour répondre à la demande de main-d’œuvre, ils font face à des obstacles importants. La méconnaissance de la culture du milieu de travail canadien, le manque de reconnaissance des titres de compétences, ainsi que des connaissances limitées du contexte canadien de leur profession sont les principaux défis pour obtenir un emploi.

Plus important encore, la nécessité d’une « adéquation culturelle » est un élément crucial pour les employeurs qui embauchent de nouveaux arrivants.

Combler l’écart

FAST permet aux PFÉ qui sont actuellement à l’étranger d’être mieux équipés pour accéder au marché du travail canadien et répondre aux besoins des employeurs.

Comblant les écarts existants entre les connaissances et la culture grâce à la technologie, FAST veille à l’orientation des immigrants en ce qui a trait à la culture du milieu de travail canadien, aux attentes au travail et aux compétences essentielles dans le secteur.

Conçu en partenariat avec BioTalent Canada, le module d’apprentissage en ligne sur la biotechnologie FAST comporte un contenu adapté qui inclut des informations spécifiques au secteur et à la profession, permettant aux professionnels de mieux se familiariser avec les nuances du secteur de la biotechnologie et des sciences de la vie au Canada.

Actuellement, plus de 200 participants utilisent FAST. Grâce à une base de données gratuite et conviviale, les employeurs inscrits peuvent accéder à des profils de talents de travailleurs et de professionnels qualifiés qui ont terminé les modules d’apprentissage en ligne.

Les immigrants qualifiés admissibles dans le secteur de la biotechologie et des sciences de la vie peuvent s’inscrire aux services et aux ressources de FAST en accédant au site https://fastbc.org ou par courriel à fastbc@iecbc.ca. Pour vérifier si vous êtes admissible, cliquez ici.

À propos d’IEC-BC

L’Immigrant Employment Council of BC (IEC-BC) est un organisme sans but lucratif qui offre aux employeurs de la Colombie-Britannique les solutions, les outils et les ressources dont ils ont besoin pour attirer, embaucher et retenir les immigrants qualifiés. Nous croyons que l’intégration réussie de nouveaux arrivants qualifiés dans la population active de la C.-B. est essentielle, tant pour leur réussite que pour la performance économique à long terme de la province. Nous travaillons avec les employeurs, le gouvernement et d’autres intervenants partenaires pour nous assurer que les employeurs de la C.-B. peuvent intégrer efficacement des talents à l’échelle mondiale.

 

 

Numéro du bulletin :
Microscope RH juillet/août 2017