Rapport sur les PFE et le marché du travail 2017

Ouvrir la voie

Faciliter le cheminement de carrière des nouveaux arrivants dans la bioéconomie canadienne

Un rapport sur le marché du travail

Plus de la moitié (56,8 %) des professionnels formés à l’étranger (PFE) ayant participé au Programme de reconnaissance des biocompétences, qui sert à valider les compétences propres au secteur, ont déclaré avoir déjà travaillé dans le domaine de la biotechnologie avant d’immigrer au Canada, les deux tiers (67,6 %) possédant au moins une maîtrise.

Même si les compétences les plus courantes des PFE coïncident avec celles qui font le plus défaut dans la bioéconomie canadienne, souvent les directeurs de l’embauche ne considèrent pas les compétences et l’expérience des nouveaux arrivants de talent à leur juste valeur.

Ouvrir la voie offre un aperçu de la recherche d’un emploi par les PFE, du point de vue des PFE eux-mêmes, des organismes d’aide aux immigrants (OAI) et des employeurs du secteur des biotechnologies, et contient des recommandations sur les moyens de mieux relier les PFE aux emplois dans la bioéconomie canadienne.

Un merci tout particulier à nos partenaires de rapport :
 

Partenaires de soutien du rapport

                                             

 

                                               


                    

 

Partenaires du rapport